Vous avez de la chance que j’aime vous partager mes découvertes vidéoludiques… Il m’a été vraiment très difficile de lâcher Fae Farm pour vous écrire ce test… Ce jeu est une vraie pépite !

Je vais, de ce pas, vous expliquer pourquoi il faut absolument jouer à Fae Farm dans ce test. Mais avant toute chose, je remercie la talentueuse équipe de Phoenix Labs d’avoir créé un aussi bon jeu et de m’avoir confié une clé de test afin que je puisse vous en parler en avant-première.

Fae Farm, qu’est-ce que c’est ?

Fae Farm est un RPG de simulation de ferme jouable en solo ou en coopération jusqu’à 4 joueurs en local ou en ligne. Pour créer le jeu, le studio Phoenix Labs s’est inspiré de licence comme l’excellent Stardew Valley ou encore le cosy Animal Crossing.

Avec Fae Farm, le studio nous propose de partir à la découverte d’un univers féerique plein de douceur garantissant une expérience bienveillante au cœur de l’ile d’Azoria.

Le jeu sortira ce 8 septembre sur PC et Nintendo Switch. La coopération en ligne est d’ailleurs possible entre ces deux plateformes.

Yunicia adore !
Fae Farm - Sky

Un appel à l’aide caché dans une bouteille

Avant de découvrir le jeu, on nous propose de personnaliser l’avatar de notre personnage avec de nombreux éléments afin de créer le personnage de notre choix, puis l’histoire commence.

Nous incarnons une aventurière (ou un aventurier) qui décide de voler au secours des habitants d’Azoria après avoir trouvé une missive dans une bouteille sur la plage. Curieuse façon d’appeler à l’aide, mais la bienveillance de ce message nous touche particulièrement.

Nous voilà donc sur notre bateau en direction de la petite île. Cependant, le voyage ne sera pas aussi idyllique que prévu… Notre bateau va être aspiré et détruit dans un tourbillon, mais heureusement nous arriverons à nous sortir de ce mauvais pas et à atteindre la plage d’une île voisine.

Par chance, il s’agit de l’île d’Azoria ! Une île qui héberge une petite ville qui semble charmante.

Nous sommes accueillis par Merritt, la maire de la ville. Elle est ravie de nous voir et que nous ayons répondu à son appel à l’aide. Elle nous fera une rapide présentation élogieuse des habitants de l’île ainsi que des trésors qu’elle renferme. Bien sûr, elle n’oubliera pas de souligner les différents phénomènes climatiques douteux qui se produisent à Azoria depuis plusieurs années.

Ne pouvant pas faire marche arrière, nous nous dirigeons donc vers notre nouvelle maison : une petite ferme abandonnée située sur une colline surplombant la ville.

Dès lors, nous allons faire la connaissance des Azoriens qui malgré les calamités qui s’abattent sur eux sont très prévenants et accueillants. Nous allons donc tout mettre en œuvre pour les aider en perçant les mystères emplis de magie qui sévissent sur cette île idyllique.

Fae Farm screen 02

Fae Farm, une bulle émotionnelle

La première chose qui me vient à l’esprit pour vous parler de Fae Farm est son côté bienveillant qui vous invite à découvrir le jeu à votre rythme et comme vous l’entendez. C’est d’ailleurs parfaitement mis en avant dans les petites vidéos qui présentent le jeu.

Une fois en jeu, nous découvrons un monde rempli de douceur qui va nous guider tranquillement dans cette nouvelle aventure. Comme dans tout nouveau jeu, les premiers chapitres de Fae Farm nous proposent un tutoriel qui va nous présenter les actions réalisables et nous introduire progressivement son scénario. Chaque information est amenée avec une grande délicatesse qui nous permettra de prendre notre temps pour les réaliser.

Une fois l’histoire en place, le jeu nous donne une ligne directrice sans pour autant nous restreindre à celle-ci. Bien au contraire, chacune de nos actions sera récompensée par un objet, un plan de construction, des recettes ou encore par les réactions de joie des personnages en jeu.

En effet, lors de notre exploration de l’île, nous pourrons récolter toutes sortes de matériaux ou d’ingrédients nécessaires à la réalisation de plans ou de recettes, mais également, des parchemins d’artisanats.

Nos interactions avec les Azoriens seront également récompensées par des visages souriants ou des mimiques laissant transparaître la joie du personnage lorsque nous lui adressons la parole. C’est un petit rien qui fait toute la différence. En effet, c’est l’un des jeux dans lequel j’ai réellement envie de parler à tous les personnages que je croise. La seule autre licence qui m’a fait cet effet est Animal Crossing… Coïncidence ? Je ne pense pas.

Les décors, les objets et les personnages du jeu sont tout en rondeur aux couleurs oniriques. Ils font ainsi transparaître une impression de douceur et de gentillesse à tous les éléments du jeu. La thématique féerique du jeu contribue également au sentiment de bien-être permanent que je ressens en jouant à Fae Farm.

Même les monstres, nommés affectueusement les babazars, sont mignons. Ils sont issus d’objets du quotidien qui se sont imprégnés de magie sauvage. Un peu comme les oublions de Forgotton Ann. Mais malgré leur aspect mignon, ils n’hésiteront pas à nous attaquer. La prudence est donc de mise.

Tout, dans Fae Farm, est réalisé avec bienveillance. Quelle que soit notre façon de jouer, le jeu nous accueille et nous propose juste de jouer comme nous le souhaitons, à notre rythme, seul ou avec des amis. C’est vraiment génial !

Fae Farm screen multijoueurs

Un univers empreint de magie

Tout ou presque est rempli de magie dans Fae Farm. Cultures, maison, artisanat, monstres et même certains habitants sont magiques !

Des cultures arrosées de poudre magique

Commençons par notre activité principale sur Azoria : l’agriculture et l’élevage.

La ferme qui nous est confiée nous donne accès à un vaste terrain que nous pourrons aménager à notre guise. Nous devrons donc créer des parcelles adaptées à chaque culture afin de les faire grandir au mieux : parcelle de légume, de fleur ou de plante féerique.

Pour commencer, des graines de cultures basiques seront en vente à la boutique située sur la place du village. Chaque semence indiquera le « nombre d’arrosages » nécessaire pour que la plante arrive à maturité. Ainsi, chaque jour, vous pourrez voir vos plantes grandir en les arrosant. C’est particulièrement satisfaisant !

Au changement de saison, vos cultures flétriront pour se transformer en fourrage pour vos animaux. Cependant, point étrange, la vendeuse de la place vend toujours les mêmes variétés de graine… C’est là qu’intervient une étrange poudre bleue. Elle est aussi vendue à la boutique, mais nous pouvons également en fabriquer : l’engrais de transformation. L’étiquette indique : « Engrais qui a une chance de transformer une culture en variété de saison ou féerique. »

Intriguée, j’ai donc semé les mêmes graines qu’à la saison précédente puis versé de l’engrais de transformation sur chacune des plantes. Et là magie, mes plantes se sont transformées : mes haricots sont devenus des citrouilles, mes navets des betteraves… C’est trop fort !

J’adore cette nouvelle agriculture empreinte de magie et j’ai hâte d’en découvrir encore plus.

Concernant les animaux, ils sont juste trop chou ! On retrouve poules, lapins, vaches et moutons, mais sous une apparence plus féerique et craquante. Ils nous permettront de récolter œufs, laine et lait à condition de bien nous en occuper. Mais là encore, les animations littéralement magiques et bienveillantes des animaux ou de la récolte sont en parfait accord avec le jeu et récompense le joueur avec une animation adorable.

Il est également possible de faire se reproduire des animaux, mais je n’ai pas encore testé cette partie du jeu. Je la compléterai plus tard.

Fae Farm screen jardin
Fae Farm - screen animaux

Plus votre maison sera chaleureuse plus votre vie sera facile

Fae Farm nous propose d’aménager notre maison à notre goût avec une belle variété de meubles et d’accessoires. Nous pouvons également l’agrandir moyennant finance auprès du charpentier du village.

Ensuite, place à la décoration ! Celle-ci à un effet, tout à fait inattendu sur notre personnage. En effet, chaque meuble possède un type : magie, énergie ou confort. En plaçant plusieurs meubles d’un même type dans votre maison, vous ferez grandir vos barres de magie, d’énergie ou de vie. Ainsi, plus nous décorons notre maison, plus nous pourrons faire pousser de culture ou parcourir des donjons plus longtemps.

Chaque meuble est vraiment joli et petit à petit, nous pourrons avoir plus de pièces à aménager. C’est vraiment très agréable. De plus, si un meuble ne nous plaît plus, nous pouvons le « détruire » et en récupérer les composants pour en fabriquer un nouveau. Que du bonheur !

Il en va de même pour l’aménagement des champs, nous pouvons créer des parcelles pour nos plantes, mais également placer des décorations qui rendront l’endroit aussi cosy que le reste d’Azoria.

De quoi passer des heures à décorer, améliorer notre petit chez nous, notre petite bulle de douceur.

Fae Farm screen 05
Fae Farm screen 04

L’artisanat et la cuisine assistés par magie !

Comme dans tous les jeux du genre, l’artisanat est présent dans Fae Farm. Nous allons pouvoir créer toutes sortes de choses des plus basiques au plus féerique !

Dans les basiques, on retrouve bien entendu les poutres réalisées à partir du bois que nous couperons et les lingots à partir des minerais que nous aurons extraits des donjons. Ces deux éléments nous permettront de créer des meubles, d’autres machines et aussi d’améliorer nos outils.

D’autres éléments, comme la poudre féerique, nous permettront de créer toutes sortes de potion bien utile dans notre aventure.

Comme pour tout ce qui existe dans Fae Farm, nos machines posséderont une part de magie et travailleront seules. Par exemple, pas besoin de rester devant le plan de travail de la cuisine, le couteau se chargera seul d’émincer vos légumes. L’animation de ce plan de travail de cuisine est trop belle. On voit vraiment le couteau hacher des légumes un peu comme les aiguilles à tricoter de madame Weasley dans Harry Potter. Je suis fan !

Petit à petit, en découvrant de nouveaux matériaux bruts, nous pourrons fabriquer de nouvelle chose. Le jeu est vraiment très complet !

Les babazars parqués dans la mine

Dans Fae Farm les monstres sont des objets animés par la magie sauvage. Je trouve que ça leur donne un charme fou. Bon, si certains sont mignons et presque inoffensifs, certains sont plutôt costauds et quand ils vous attaquent en groupe… Ça pique !

Notre arme sera un bourdon magique qui nous permettra d’affronter ces petits monstres soit directement à coup de bâton soit à l’aide de sort que nous débloquerons au fil de l’aventure. Ce bourdon magique nous permettra également de détruire les ronces qui ont envahi Azoria et d’utiliser nos sorts pour nous débloquer l’accès de certaines zones bloquées par la magie sauvage.

Les babazars se trouvent uniquement dans des donjons à étages qui sont magnifiques. Les grottes et les donjons sont superbement désignés et je dirais presque qu’ils sont accueillants ! Même s’ils sont remplis d’ennemis, nous n’avons pas de sensation d’enfermement comme ça peut être le cas des donjons sombres habituels de ce genre de jeu. Ici, soit les donjons possèdent des sources d’eau et de verdure soit ils sont empreints de magie et rendent l’exploration agréable.

Fae Farm screen 01
Fae Farm screen combat

Des outils magiques !

Afin d’utiliser la magie pour nous aider à cultiver nos champs ou à récolter des matériaux plus facilement, il faudra comme souvent améliorer nos outils. La magie sera disponible à partir du niveau 3 d’amélioration.

Les outils magiques seront plus efficaces et nous permettrons par exemple de couper plusieurs arbres d’un seul coup ou d’arroser une parcelle de 9 plantes…

Les améliorations se feront tout simplement auprès du forgeron en échange de quelques pièces et des matériaux nécessaires. Utiliser la magie fera diminuer notre jauge de magie. C’est pour cela qu’il est important d’aménager notre maison pour que celle-ci soit plus grande afin de pouvoir planter plus de choses !

 

Un gameplay pensé pour le plaisir du joueur

Fae Farm est donc un jeu ultra bienveillant dans son design, son scénario, son bestiaire… Tout est fait pour que le joueur se sente bien sur le jeu et le gameplay n’est pas en reste.

Via la magie, nous aurons un espace de stockage illimité dans notre ferme. Adieux la gestion de stock complexe qui nous oblige à faire des choix, Fae Farm a résolu le problème. De plus, nos machines sont capables d’aller piocher directement dans la réserve pour créer ce dont nous avons besoin. Une simplification tellement plaisante de l’artisanat et la cuisine qu’on ne peut que remercier l’équipe de développement d’y avoir pensée.

Une autre amélioration de gameplay vient de l’absence de sélection d’outils. Le jeu sélectionne automatiquement l’outil dont nous avons besoin, nous évitant les allers-retours incessants dans notre inventaire. C’est vraiment super agréable ! De plus, en restant appuyé sur la touche d’action, notre personnage continuera sa tâche : par exemple arroser toutes les cases à proximité ou couper un arbre entièrement.

Les seules fois où nous devrons changer d’équipement sont en donjon pour équiper notre bourdon magique, pour équiper le filet de capture de « bestioles » ou notre canne à pêche. Pour le reste, pelle, pioche, faucille ou arrosoir, le jeu se débrouille tout seul ! Un vrai gain de temps, merciiii !

Adieu le bac d’expédition dans lequel nous vendions par erreur des objets importants ! Toutes les ventes se font au marché. Ainsi, nous avons jusqu’au soir pour récupérer un objet dont nous avons finalement besoin.

Enfin, un système de téléportation a été mis en place sur la carte principale du jeu ainsi que dans les donjons. Il suffit de les activer avec l’aide d’un seau préalablement fabriqué pour simplifier tous nos déplacements. Un système qui demande un minimum d’implication au joueur et qui se révèle parfaitement intégré au jeu et tellement agréable !

Fae Farm screen Village féérique
Fae Farm screen 03

Un scénario principal et plein de quêtes secondaires

Fae Farm est un jeu ultra complet qui nous entrainera pour un très grand nombreux d’heures de jeu. Le titre se savoure sans obliger le joueur à quoi que se soit sauf pour les quêtes tutoriels. Les quêtes de scénario principal nous permettront d’avancer dans le jeu et de découvrir de nouveaux lieux et de nouvelles choses. Elles restent donc « obligatoires », mais c’est sans pression. À notre rythme !

J’en profite pour vous dire que j’adore les parties d’histoire que j’ai découvertes jusqu’à présent et que j’ai hâte de découvrir ce que la suite du jeu me réserve.

Fae Farm possède une partie RPG et nous propose de nombreuses quêtes secondaires. Parmi elles, on trouve des quêtes de métiers, d’amitiés, d’amour, commerciales ou encore d’évènements.

Les quêtes de métiers qui seront des défis qui nous apporteront des items plus ou moins rares : quête de combat, de pêche ou encore de capture de bestiole…

Des quêtes d’amitié auront pour but de renforcer vos liens avec un des habitants de l’île et celles d’amour, de renforcer vos liens amoureux en vue d’une union.

Les quêtes commerciales arriveront avec l’ouverture du port et seront principalement composées de livraison de grosse cargaison d’une culture ou d’un matériau spécifique (souvent transformé grâce à nos compétences d’artisanat). Elles rapporteront plus qu’une vente au marché.

Les quêtes d’évènement arriveront ponctuellement au fil des saisons et vous permettront de récupérer des items ou un peu d’argent.

Le jeu est vraiment très complet. Sans contraindre le joueur, toutes ces quêtes secondaires apportent un petit plus au joueur sans le contraindre. Ce sont des propositions que nous pouvons ou non accepter selon notre humeur du moment. C’est très agréable !

Fae Farm screen 06

Une direction artistique féerique

Fae Farm est un jeu qui a été pensé sous toutes les coutures pour créer un univers féerique bienveillant invitant les joueurs à se laisser porter par le jeu.

Les graphismes et la bande-son ne sont pas en reste et accentuent davantage l’ambiance cosy du jeu.

Les graphismes sont en 3D dans un style mignon, c’est-à-dire que tous les objets, habitants, maisons et autres décors possèdent des formes arrondies qui accentuent l’effet de bien-être du jeu. Les proportions des personnages sont également celles utilisées pour dessiner des personnages chibi et donnent un côté « enfantin » à Fae Farm sans pour autant être un jeu pour enfant. Mais le côté enfantin est rassurant et accentue donc l’ambiance réconfortante du jeu.

De plus, je souligne que toutes les parties du jeu que ce soit la ville, l’intérieur des maisons ou des donjons sont dessinés et colorés avec soin.

Fae Farm joue la note féerique avec l’utilisation de couleurs oniriques. On retrouve des violets, des roses, mais aussi pas mal de dorée sans pour autant que cela devienne excessif. Tout est en harmonie avec l’essence du jeu.

La bande-son orchestrale accompagne chaque étape, chaque action avec brio. Personnellement, afin de me plonger complètement dans l’ambiance du jeu, j’ai monté le volume de celui-ci pour me laisser bercer par les mélodies qu’il renferme. Sans être trop présentes, ces musiques réussissent par leur rythme et leur mélodie à nous plonger dans le monde magique bienveillant de Fae Farm. Je les écoute d’ailleurs en rédigeant ce test, car la bande originale du jeu est disponible sur Deezer.

Yunicia adore !

Mon avis sur Fae Farm

Fae Farm est un vrai coup de cœur ! Le studio Phoenix Labs a réussi à créer un jeu d’une extrême bienveillance souligné par un scénario magique, un gameplay idéal et une direction artistique qualitative et soignée.

Ce RPG de simulation de ferme est un must have pour tous les fans du genre. Avec un gameplay équilibré, un univers original et travaillé et un contenu important, il est difficile de trouver des défauts au titre.

Honnêtement, Fae Farm est une véritable bulle émotionnelle dotée d’un scénario addictif. J’ai vraiment beaucoup de mal à décrocher du jeu et j’ai vraiment hâte de partager l’aventure avec mes amis.

Un grand bravo et un grand merci à Phoenix Labs pour ce magnifique jeu !

Les plus de Fae Farm :

  • Une exploration récompensée par des plans
  • Des quêtes tutoriels agréables.
  • Des mimiques pour les personnages et les animaux trop chou
  • Des animations charmantes
  • Un jeu ultra bienveillant qui met de bonne humeur.
  • Des graphismes tout en rondeur aux couleurs onirique.
  • Une magie parfaitement incrustée dans les moindres détails du jeu
  • Un bestiaire diversifié et choupi
  • Un contenu impressionnant
  • Un gameplay optimisé pour le plaisir du joueur
  • Une durée de vie hallucinante

Les moins de Fae Farm :

  • Quelques légers bugs de position des babazars et des animaux. (C’est vraiment pour chipoter)