When the Past was Around, une balade poétique

When the Past was Around, une balade poétique

When the Past was Around

  • Catégories : Aventure, Casse-tête
  • Editeurs : Chorus Worldwide Games
  • Développeurs : Mojiken et Toge Productions
  • Nb joueurs : 1
  • Consoles : Nintendo Switch
  • Langues : Allemand, Anglais, Espagnol, Français, Italien, Japonais, Coréen, Portugais, Russe, Chinois
  • Date sortie : 15/12/2020

Bonjour à tous,

J’espère que vous êtes prêt pour le réveillon du Nouvel An. Je vous propose aujourd’hui mon dernier test de l’année sur le petit jeu indé : When the Past was Around récemment présenté dans un Indie World.

When the Past was Around est développé par Mojiken et Toge Productions, édité par Toge Productions et Chorus Worldwide. Il nous propose une aventure tout en douceur et en sincérité qui révèle des sentiments véritables au sein d’une histoire sans parole qui ne laissera pas les joueurs indifférents. En effet, aucun texte ni dialogue ne sont présents dans ce jeu laissant le joueur interpréter le scénario à sa guise.

Le jeu m’a gentiment été confié par Brown Betty afin de réaliser ce test et je les en remercie. Mais sans plus attendre, lançons-nous dans cette belle aventure poétique et quelque peu onirique.

Aperçu rapide du scénario

When the Past was Around est un jeu d’aventure en point-and-click qui parle d’amour et de rupture, de renoncement ainsi que des joies et des peines de tout ce qui s’y rattache.

Nous incarnons le personnage d’une jeune violoniste nommée Eda qui semble être triste et avoir perdu sa passion pour la musique. Le jeu nous propose de l’aider à retrouver confiance en elle au travers de ses souvenirs qu’ils soient heureux ou bien tristes. Petit à petit et au fur et à mesure que vous avancez dans l’histoire vous découvrez un peu plus sur Eda et son mystérieux ami, Hibou.

Un jeu tout doux qui nous plonge dans les souvenirs doux-amers qu’Eda a partagés avec un autre musicien : le Hibou.

Chaque énigme résolue nous plongera un peu plus dans le quotidien de ce couple attisant de plus en plus votre curiosité de joueur. L’intrigue du jeu est bien construite et vous aspirera jusqu’à la fin de celui-ci. Il vous faudra entre 1h30 et 2h pour finir cette petite histoire sympathique.

Niveau gameplay

Comme dit plus haut, When the Past was Around est un point-and-click dont le gameplay est bien pensé et adapté à la Nintendo Switch que ce soit en portable ou en docké.

Le système de jeu est très intuitif comme pour tout point-and-click vous passerez de tableau en tableau pour résoudre des énigmes en fonction des éléments que vous y trouverez. Là, où When the Past was Around se démarque des autres, c’est par la simplification de son gameplay. Les développeurs ont supprimé une étape récurrente présente dans tous les point-and-click : l’accès à l’inventaire des items récoltés. Ici, il apparait directement en bas de l’écran sans étape intermédiaire. Ce qui permet d’avoir toujours en visuel la liste des items récoltés et de dynamiser les interactions dans le jeu. C’est très agréable au niveau du rythme et de plus il permet au joueur de se concentrer pleinement sur le scénario de celui-ci : il laisse place à toute la poésie du scénario.

Vous passerez sur diverses scènes illustrées montrant les différentes pièces et lieux dans lesquels Eda possède des souvenirs. Chacune d’elle sera animée et représentera des moments de vie dans lesquels nous devons résoudre plusieurs énigmes qui permettront à Eda de rassembler ses souvenirs. Une fois une scène finie, une porte apparaitra vous permettant de vous diriger vers le lieu suivant.

Si au début les pièces ne sont pas liées entre elles, elles le deviennent par la suite, permettant au joueur de transférer les items qu’il récolte d’un lieu à un autre. Les énigmes sont assez intuitives, variées et accessibles. Elles se complexifient au fur et à mesure de votre avancée dans le jeu, mais sans pour autant devenir insurmontables, le but étant clairement de vous laisser apprécier l’ensemble du jeu : scénario, illustration et musique.

Un jeu qui met en avant son univers artistique

Grâce à ce gameplay simple, le jeu se laisse pleinement apprécier tant au niveau de ses décors dessinés à la main qu’à son histoire qui se laisse deviner. En effet, aucun dialogue, aucun écrit ne vient perturber le cheminement du joueur.

J’ai vraiment été happée par cette histoire toute douce, souhaitant uniquement voir notre personnage d’Eda se sortir de la tristesse qui semblait l’empêcher d’avancer. Les personnages ainsi que les décors sont tous dessinés à la main dans des couleurs pastel et animés avec goût rappelant les pages d’un livre qu’on tourne avec des fusions d’images. Chaque tableau ou scène du jeu est rendu vivante tellement elle se rapproche de scène du quotidien tant elles ont été dessinées et animées avec goût : oiseaux qui volent, papillon, note de musique…

Le jeu raconte l’histoire d’un couple de violonistes. Il est bercé par une musique au début discrète au violon, mais qui se construit petit à petit au fil de l’histoire pour former une jolie mélodie. Même les bruitages sont réalisés via cet instrument. J’aime beaucoup le violon et cette aventure est parfaitement rythmée par la musique. J’ai vraiment été plongé dans l’ambiance douce du jeu.

Yunicia adore !

When the Past was Around est un point-and-click charmant empreint de douceur et de sincérité qui saura toucher les joueurs. C’est une belle découverte tant au niveau de son scénario que par sa réalisation technique et artistique. Le jeu propose des énigmes accessibles et variées qui permettent de passer un bon moment tout en attirant le joueur sur sa réalisation artistique. Seule la durée de vie est un peu faible ! Il faut compter environ 1h30 voir 2h pour finir le jeu, mais l’expérience en vaut vraiment le coup ! Le gameplay est bien pensé, la bande-son est très jolie et les dessins couleur pastel sont magnifiques.

C’est un petit coup de cœur de fin d’année ! Le jeu est aux environs de 9 euros et il les vaut vraiment. J’ai passé un très bon moment sur ce jeu et l’histoire m’a vraiment beaucoup touché. Je vous le recommande même si je le trouve un peu triste, il cache un côté positif et une belle histoire que j’ai adoré.

À propos de l’auteur

Akiko - Yunicia

Gameuse depuis l'âge de 12 ans, j'en ai aujourd'hui plus de 30 et je joue toujours ! Fan de RPG et d'action RPG tel que Pokemon ou Zelda, mon univers est celui de Nintendo. Rêveuse dans l'âme, je me plais d'évoluer dans des univers fantastiques pour m'évader le temps d'une partie. Je blogue pour partager cette passion avec vous et vous entrainez dans mon univers. ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ Gamer since the age of 12, I am today more than 30 years old and I kept playing! Fan of RPGs and RPG action such as Pokemon or Zelda, Nintendo is my universe. Dreamer at heart, I like evolving in a fantastic universe in order to get away the time of a game. I blog in order to share this passion with you and take you with me in my universe!

1 commentaire

  1. Mie_hell

    Merci pour le test ! Je pense que je vais craqué, il m’avait fait de l’œil pendant le direct 😀

    Répondre

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *