Summer in Mara

  • Catégories : RPG, Action
  • Editeurs : Chibig
  • Développeurs : Chibig
  • Nb joueurs : 1
  • Consoles : Nintendo Switch
  • Langues : Allemand, Anglais, Espagnol, Français, Portugais, Russe
  • Date sortie : 16/06/2020

Summer in Mara se présente sous la forme d’un petit jeu d’aventure incluant la gestion en autonomie de ses besoins primaires. C’est-à-dire culture des champs, élevage, cuisine, bricolage, etc.

J’ai aperçu ce petit jeu pour la première fois lors d’un Indie Direct. En voyant les images et en entendant les quelques notes de musique de la bande-annonce, le jeu s’est immédiatement inséré dans mon esprit avec l’image d’une bouffée d’air frais. Je l’ai donc inséré dans ma liste d’envie et depuis le 16 juin j’ai enfin aménagé à Mara.

Découverte du jeu

Vous incarnez Koa, une petite jeune fille gentille mais au caractère bien trempé. Elle vit sur une île avec sa grand-mère adoptive, Yaya. Yaya va enseigner à Koa tout ce qu’il faut savoir pour vivre paisiblement sur l’île et en prendre soin :  vivre en harmonie avec la nature, mais aussi avec les autres habitants de Mara. Comme vous l’aurez compris, il s’agit ici d’une phase tutoriel qui vous apprendra les bases du jeu. Je ne vais pas vous le cacher, cette phase est longue, mais insérée habilement au cœur de l’histoire. C’est ainsi qu’au bout de 1h30 ou 2h, vous aurez les bases nécessaires pour vous lancer dans l’aventure.

Les quêtes sont nombreuses et vous permettent d’avancer dans le jeu et de vous donner des objectifs. Même si elles paraissent un peu fastidieuses, elles posent les bases du jeu et permettent à Koa d’apprendre de nouvelles choses. Vous prendrez vite le rythme pour pouvoir remplir plusieurs quêtes à la fois et rentabiliser ainsi vos déplacements d’île en île.

Chaque quête correspond au caractère du commanditaire : les quêtes seront donc liées à la cuisine, au commerce, à l’art… Elles vous pousseront à être curieux de tout et à ne pas hésiter à parcourir votre île et les alentours pour en découvrir tous les secrets. L’exploration c’est cool et elle est vraiment au cœur du jeu, mais j’aurais parfois aimé une meilleure visibilité de la destination des quêtes…

Je suis passé à côté d’un personnage 3 fois de suite, car je ne l’ai pas vu, j’ai tourné pendant 10 minutes avant de trouver l’emplacement pour construire la mine… de manière générale j’ai vraiment eu de la chance de trouver certains lieux du premier coup. Mais… cela fait en quelque sorte partie du jeu… Je trouve que ces petites galères pour trouver les bons personnages ou les emplacements collent parfaitement au caractère fonceur de Koa. De plus, ils accentuent le côté exploration du jeu… J’ai fini par tenir un journal de bord avec mes différentes trouvailles ! C’est excellent, j’ai l’impression d’être vraiment en vacances ! Et d’être moi-même partie à l’aventure !

Un jeu basé sur la nature et l’entraide

Summer in Mara est un titre rafraîchissant qui au travers de l’histoire de Koa nous invite à prendre soin d’une nature fragile, mais aussi des gens qui nous entourent. Un message fort dans notre société actuelle.

Koa est une jeune fille adorable au caractère bien trempé et qui grâce à sa grand-mère a le cœur sur la main et une curiosité positive pour tout. Je la trouve super attachante et j’adore ses réactions vis-à-vis des autres personnages. Elle est trop choupi à se mettre en colère d’un coup puis à redevenir toute douce !

Elle va, petit à petit, en venant en aide aux gens réaliser son rêve et explorer toutes les îles de Mara.

Vos tâches principales consisteront à cultiver des légumes, cueillir des fruits, ramasser des coquillages, pêcher, fabriquer des objets et cuisiner des plats. Dès lors, vous ferez plusieurs allers-retours entre votre île est l’île principale. Votre île sera votre terrain de jeu, l’endroit où vous pourrez faire presque tout ce que vous voulez. Votre petit paradis !

Chacune des quêtes réussies vous apportera de nouvelles choses et améliorera votre lien avec les personnes que vous aurez aidées. Ces personnages sont tous plus attachant les uns que les autres !

Même si les quêtes sont un peu répétitives, le jeu est mignon, super bien fait et addictif ! Chaque personnage du jeu à son propre caractère et j’ai fini par m’attacher à chacun d’eux. Koa me plaît aussi de plus en plus, car au fur et à mesure elle grandit et son jugement se fait plus juste.

Petit à petit, Koa acquière de nouvelle recette d’artisanat et de cuisine, elle pourra aussi voyager plus loin, améliorer son île et rendre des « services plus importants » aux habitants de Mara. Des services plus « adultes »!

La progression du jeu se fait à tous les niveaux et c’est ce qui le rend aussi addictif !

Conclusion

À l’heure où j’écris, je n’ai toujours pas terminé le jeu et j’ai déjà passé environ 15 heures dessus. J’y joue par tranche d’1h30 – 2h et honnêtement ça me détend de fou ! C’est un vrai plaisir de s’évader à Mara. Les personnages sont attachants, l’histoire est mignonne, le cadre fait vraiment vacances et le gameplay tranquille invite vraiment à la détente et au calme. J’avais peur au niveau de la gestion de la barre d’énergie et de faim, mais elle est tout à fait gérable et bien calibrée pour le jeu. J’adore ce type de jeu dans lequel je n’ai aucune frustration, mais au contraire un sentiment de progression encore et toujours. C’est vraiment génial !

J’ai même trouvé l’album des musiques du jeu sur Deezer pour continuer à me détendre pendant que je travaille sur le blog ou chez moi. Bref, j’adore le jeu et pour seulement une vingtaine d’euros je vous le conseille vivement.