Yunicia

Disponible juste après l’annonce du jeu Bravely Default II sur Nintendo Switch lors du Nintendo Direct du 26 mars dernier, la démo du jeu est top ! J’ai enfin pris le temps de la faire et j’ai vraiment adoré ! J’ai retrouvé les mêmes sensations que lorsque j’avais joué au premier opus sur 3DS : patte graphique, ambiance musicale et voix des personnages en anglais. Plein de souvenirs me sont revenus d’un coup. Parlons donc un peu de cette démo !

Commençons par quelques mots sur la série Bravely

Les Bravely Default sont des JRPG que j’aime beaucoup, car leurs combats sont très tactiques. Dans un premier temps vous devez équiper correctement vos personnages comme dans tout RPG, mais en plus vous devez attribuer à chaque personnage une classe principale et une secondaire. Chaque personnage pouvant bien entendu incarner toutes les classes disponibles du jeu. Et c’est là que je trouve le jeu très intéressant puisqu’il y a énormément de classes différentes qui vous permettront de créer différentes stratégies lors de votre aventure.

Pour corser le tout, le système de combat est particulier. Il est basé sur un concept de stockage d’action : pour chaque tour, vous possédez un PB (point Brave) qui va vous permettre d’effectuer une action tel qu’attaquer ou utiliser un objet. Si en revanche vous vous défendez, vous accumulez votre PB pour le tour suivant ou celui d’après. À chaque tour, vous pouvez effectuer autant d’action que vous avez accumulé de PB. Les monstres fonctionnent de la même manière, il faut donc choisir le bon moment pour les attaquer, car si le monstre est en défense, vos persos ne lui feront pas beaucoup de dégâts.

Pour les combats, vous disposez d’une équipe de quatre personnages dont vous pouvez choisir la classe. Chacun d’eux possède un niveau général qui influence les caractéristiques générales (PV, PM…) et d’un niveau de classe qui va lui permettre d’assimiler les techniques liées à celle-ci (maitrise de la classe). Bien entendu, la classe que vous attribuerez à vos persos jouera également sur vos stats et vous donnera des compétences passives qui s’avèreront bien utiles.

J’adore vraiment ce concept qui permet de personnaliser à fond son équipe et de construire toutes sortes de stratégies pour affronter chaque boss. C’est cette partie stratégique omniprésente dans le jeu qui me plait beaucoup, car il me force à constamment revoir mon équipe, car : en fonction de vos choix les combats peuvent être simple ou de vrais casse-têtes.

Dès lors, en plus de suivre la quête principale, vous aurez à cœur d’entrainer votre équipe du mieux possible afin d’être prêt à affronter n’importe quelle situation. Le scénario principal du premier jeu sur 3DS m’avait aussi beaucoup plus car il m’avait surpris même si j’avais trouvé la fin un peu longue.

Que vaut cette démo ?

Honnêtement, je suis tombée sous le charme de cette démo et je suis vraiment impatiente de jouer à la version complète du jeu. Cette démo reprend le même système de combat que Bravely Default sur 3DS : système Bravely/Default (stockage d’attaque), les classes de personnage…

Au début de la démo, un message vous signale que celle-ci est plus difficile que le début du futur jeu. Et c’est le cas ! Il vous faudra vite vous mettre dans le bain et faire des choix judicieux tant au niveau des classes des personnages qu’au niveau de leurs équipements et des monstres que vous allez attaquer pour gagner vos premiers niveaux. Dès que vous aurez pris quelques niveaux, tout sera plus simple… De plus, vous aurez pris votre équipe en main.

Le scénario de cette démo est assez court et elle semble vraiment orientée pour que les joueurs testent et découvrent le système de combat et de classes. Du coup, c’est comme ça que j’ai appréhendé cette démo et j’ai vraiment adoré le gameplay. La grosse différence avec le jeu sur 3DS c’est que cette fois vous choisissez les actions personnages par personnages et non plus en début de tour pour tous les personnages en une seule fois. Les combats prennent de ce fait une dimension encore plus tactique et surtout bien plus réactive. J’aime toujours autant faire évoluer chaque personnage dans les 5 ou 6 classes disponibles, découvrir ainsi leur différent skin et choisir des stratégies tordues pour mes combats : c’est vraiment top.

En effet, le skin de votre personnage dépend de sa classe : certains skins colleront mieux à certains personnages qu’à d’autres. J’avoue que voir Elvis en mage blanc m’a fait sourire. Mais chaque skin est vraiment très beau et super travaillé. Les personnages possèdent des traits similaires à ceux de Bravely Default 1 mais les skins qu’ils arborent en fonction de leurs classes sont un peu plus moderne que ceux de mes souvenirs.

Concernant le gameplay, il y a beaucoup de choses à prendre en compte et du coup il nécessite un petit temps d’adaptation. La seule chose que je reprocherais au gameplay est la validation trop facile d’une action lorsque l’on reste appuyé un peu longtemps sur une touche. J’ai validé plein de sorts par inadvertance et ça m’a fait râler. Sinon, tout est fluide et agréable.

Les graphismes reprennent le même style que ceux de la 3DS en plus soigné et c’est vraiment super agréable parce qu’ils sont beaux. Ils ont réveillé ma nostalgie pour les premiers opus de la série. Les villes façon carte en papier en 3DS sont vraiment top et super détaillées. Ils me rappellent les décors d’Octopath Traveler (que je n’ai toujours pas fini). Quant aux graphismes en dehors des villes, il y a vraiment une belle évolution : ils possèdent du relief et les monstres apparaissent directement dessus (dans mes souvenirs ce n’était pas le cas dans le premier jeu). La caméra est un peu capricieuse dans ces zones mais celle-ci sont détaillées et poussent à l’exploration et à la chasse aux ennemis.

La musique du jeu est elle aussi super agréable : discrète lors des phases d’exploration et plus entrainante lors des combats. La musique des combats pousse à la motivation, les rendant encore plus dynamique. De même, elle évolue selon le jour ou la nuit et selon le lieu dans lequel on se trouve.

Les voix, disponibles en anglais et japonais, sont super sympa également. J’ai joué avec les voix anglaises sur 3DS et celles de la démo leur ressemblent vraiment en un peu plus adulte je dirais. Les voix japonaises sont aussi très sympas.

Conclusion

Cette démo est très prometteuse ! J’avais adoré Bravely Default sur 3DS, du coup j’attends avec impatience ce Bravely Default II sur Nintendo Switch. Le gameplay particulier et la mise en avant de la stratégie pour les combats en font un très bon jeu, mais qui ne plaira pas forcément à tous les joueurs. Personnellement, j’adhère complétement au gameplay de cette démo et le scénario du premier jeu sur 3DS m’avait plu donc j’attends la version complète qui devrait sortir cette année.

Vu que j’ai adoré le jeu, je vous le conseille bien entendu, mais essayez la version démo avant votre achat pour être sûr que le système de combat vous convient…