Dragon Quest Builders

  • Catégories : Aventure, Action
  • Editeurs : Nintendo
  • Développeurs : Square Enix
  • Nb joueurs : 1
  • Consoles : Nintendo Switch
  • Langues : Anglais, Français, Allemand, Italien, Espagnol
  • Date sortie : 09/02/2018

Ce jeu est tout bonnement ma découverte de l’an dernier. Il m’a été offert pour mon anniversaire alors que je recherchais un Minecraft like. Et j’avoue être totalement tombée sous le charme de ce jeu : Dragon Quest Builders.

Mais…c’est quoi ce jeu ?

La première chose qui me vient à l’esprit pour répondre à cette question est :
« C’est trop bien, il faut absolument que tu l’achètes ! C’est une tuerie, j’ai trop kiffé ! »

Vous l’aurez donc compris, je ne serai absolument pas objective concernant ce jeu.
Pour répondre véritablement à la question, je dirai que Dragon Quest Builders est un jeu qui combine habilement les points positifs de plusieurs jeux.

C’est un jeu de construction complètement libre de type bac à sable à la Minecraft. Mais c’est aussi un action/RPG comme Zelda et qui possède quelques petites touches de jeu comme les âges of empire dans le sens où vous devez défendre vos constructions des attaques de monstres.
Tout ce que j’aime !

Donc en gros, le concept du jeu est de reconstruire une ville à partir de zéro et en toute liberté. Au fur et à mesure que vous avancerez dans l’histoire, vous débloquerez de nouvelles zones et donc de nouveaux éléments de construction.
Les monstres qui peuplent la région deviennent également de plus en plus virulents ! Il faut donc penser à fortifier votre ville.

C’est un jeu très complet sur lequel j’ai passé pas mal de temps… Je suis toujours contente d’y rejouer de temps en temps. 

L’histoire dans Dragon Quest Builders

Elle se déroule en quatre temps : trois chapitres et un chapitre final.

Chaque chapitre se déroule de la même façon, à savoir que vous partez de rien pour reconstruire une ville et en aider les habitants. Chaque ville possède des habitants et une histoire bien différente. Du coup, on ne se lasse pas d’un chapitre à l’autre. Les possibilités de craft sont également différentes et j’ai vraiment adoré apprendre de nouveaux plans et de nouvelles recettes.

Vos villes seront attaquées régulièrement par des hordes de monstres. Ces attaques marquent des points d’avancées dans l’histoire qui vous permettront par exemple d’améliorer vos constructions.

Ainsi, les phases de recherche de matériaux et d’exploration sont entrecoupées de phase de construction, de combat ou de mini cinématique. Ce principe rend le jeu très dynamique.
Les chapitres seront clôturés par un combat contre le boss de la zone.

En finissant, le premier chapitre, vous débloquerez une nouvelle zone complètement safe en monstre qui vous permettra de construire tout ce que vous souhaitez sans risque d’attaque.

 

Le gameplay

Il est bien pensé et assez intuitif. Le jeu est vraiment conçu pour console du coup que ce soit sur le TV ou en mode portable sur la Switch, le jeu reste fluide.
La prise en main est super rapide que ce soit pour les constructions ou pour les combats.

L’inventaire est un peu petit, mais ce souci et rapidement résolu par la fabrication du coffre colossale qui vous donne un accès permanent à toutes vos ressources.

Les items permettant de vous téléporter à votre point de sauvegarde sont également un gros plus… Surtout quand vous vous perdez sans arrêt comme moi…

Les graphismes, la musique et l’ambiance du jeu

Oui, oui, tout ça au même endroit.

Alors dans un premier temps, je tiens à signaler que je n’ai jamais fait un des opus de la série Dragon Quest. Je sais, je sais, c’est une erreur, mais je n’avais pas forcement le budget et puis je vais me rattraper avec le XIV qui sort sur Switch. Je l’ai préco.

Revenons-en à Dragons Quest Builders. Ce jeu récupère les graphismes, la musique et le bestiaire des dragons Quest. C’est normal, puisqu’il s’agit d’un spin off de la série principale. Mais cela signifie également que c’est du beau travail ! Je m’explique.

Les graphismes et les personnages sont désignés par Akira Toriyama, le dessinateur de DBZ. J’adorai la série quand j’étais petite et aujourd’hui, j’apprécie toujours autant la série. Retrouver des designs similaires dans Dragon Quest Builders m’a donc beaucoup plu.

Les ambiances sonores et les musiques proviennent de la saga principale. Elles sont donc travaillées, sympas et bien adaptées au jeu.

Le bestiaire, issu également de la série des Dragon Quest, offre un large inventaire de monstre à combattre et contribue ainsi à la profondeur du jeu.

C’est vraiment un tout qui rend l’aventure particulièrement agréable.

En conclusion

Dragon Quest Builders est un jeu très bien pensé qui offre à mon avis une expérience similaire à celle d’un Minecraft classique, mais en plus fun. Attention, j’adore Minecraft, mais le fait de toujours chercher comment construire tel ou tel objet finit par me gonfler.

Dans Dragon Quest Builders, le processus de création par recette est simplifié et j’ai apprécié cet aspect du jeu. On peut, grâce aux recettes, facilement plein de choses, qu’elles soient simples ou complexes.

Le mode aventure pousse à la découverte dans un monde ouvert et plein de quêtes annexes viennent enrichir votre épopée.

Je suis vraiment sous le charme de ce jeu. Le seul point négatif est l’absence de coop en ligne ou en local, d’où le 19 sur 20. Mais Dragon Quest Builders 2 sort le 12 juillet 2019 sur Switch et possède un mode coop en ligne.

Je l’ai bien sûr précommandé.

Et vous connaissez-vous Dragon Quest Builders ?