The Last Campfire

  • Catégories : Aventure
  • Editeurs : Hello Games
  • Développeurs : Hello Games
  • Nb joueurs : 1
  • Consoles : Nintendo Switch
  • Langues : Allemand, Anglais, Espagnol, Français, Italien, Japonais, Coréen, Néerlandais, Portugais, Russe, Chinois
  • Date sortie : 27/08/2020

Un autre petit jeu que j’attendais et qui est sorti fin août : The Last Campfire ! Je n’avais que très peu d’informations sur le jeu, juste la bande-annonce découverte lors de lundi World du 17 mars et le synopsis du jeu :

The Last Campfire raconte l’histoire d’une petite créature égarée dans un endroit déroutant, et qui va devoir trouver des réponses et un moyen de regagner son foyer.

  • Un grand voyage : enfoncez-vous toujours plus profondément dans la contrée qui s’étend derrière la forêt sombre, et triomphez des épreuves qui vous y attendent.
  • Un monde à découvrir : explorez de magnifiques étendues sauvages où vous rencontrerez des individus égarés, des créatures étranges et des ruines mystérieuses.
  • Ramenez la lumière : trouvez l’espoir et emportez-le avec vous afin de pouvoir allumer le dernier feu de camp.
  • Une création d’un petit studio : ce conte original a été développé par Hello Games et par l’un des créateurs de LostWinds.

Ces 2 éléments m’ont fait craquer et, du coup j’ai directement pris le jeu dès son arrivée sur l’eShop.

The Last Campfire, une aventure toute choupie !

Vous incarnez Ember, une Braise c’est à dire un petit bonhomme tout mignon qui ressemble à un petit polochon bleu. Vous ne trouvez pas qu’il ressemble à un petit coussin ?

Bref, vous incarnez donc Ember, une braise toute gentille qui va se perdre dans un monde étrange. Sur son chemin, elle va rencontrer d’autres Braises qui sont comme figés dans les coins d’une forêt, d’un marais ou d’une grotte : des Braises mélancoliques.

Ember va alors aider chaque Braise en leur apportant la lumière/flamme de l’espoir qu’ils ont perdu pour les sortir de leur léthargie. Les Braises ayant ainsi retrouvé l’espoir vont se rassembler autour de feux de camp : les campfire. Cependant, tout n’est pas si simple ! Le roi de la forêt n’est pas vraiment d’accord. Il ne souhaite pas qu’Ember redonne de l’espoir aux Braises mélancoliques.

Une aventure qui vous fera réfléchir

The Last Campfire nous propose une belle aventure qui met l’espoir au cœur du jeu. Trouver l’espoir et redonner l’espoir aux autres Braises sera votre principale mission. De ce fait, le jeu est un message d’espoir en continu avec un scénario très sympa et intriguant.

Concrètement, le jeu est séparé en 4 chapitres : 3 campfires et un passage labyrinthique. Pour tous les chapitres ayant un feu de camp, vous devrez secourir une petite dizaine de Braises par niveau soit environ une trentaine en totalité. Pour redonner de l’espoir à une Braise, vous devrez tout d’abord la retrouver. En effet, vu que les Braises sont mélancoliques et qu’elles ont perdu tout espoir, elles se cachent. Une fois une Braise trouvée, vous devrez résoudre un petit casse-tête afin de récupérer ou de rendre la flamme de l’espoir à ladite Braise.

The Last Campfire, une aventure parsemée d’énigmes

Le jeu est une succession d’énigmes. Chaque énigme est à l’image du jeu, c’est à dire toute douce et équilibrée sans forcément avoir une forte difficulté. Le but du jeu n’est clairement pas de vous bloquer. Le niveau de difficulté des énigmes augmente progressivement vous permettant d’apprécier le jeu pleinement.

Les énigmes sont également présentes tout au long des niveaux. Vous devrez vous frayer un chemin dans chaque partie du jeu, foret, marais et grotte en déplaceant des blocs, manipulant des passerelles ou en créant des ponts… Le tout étant parfaitement intégré dans les décors du jeu.

Vous devrez également répondre à des demandes un peu bizarres provenant d’autres personnages vivant dans chacun des lieux. A chaque fois c’est une belle rencontre.

Ember, un personnage choupi dans un univers choupi aussi

The Last Campfire est un jeu plein de douceur, en commençant par Ember, le personnage principal. Elle a un caractère gentil et prévenant avec un design et des animations vraiment trop mignonnes. Le graphisme, les décors et le charactère design sont tout choupi et utilise le Cel Shading qui permet d’accentuer le coté cartoon/enfantin des graphismes.

La voix off en anglais est tout simplement magique par sa douceur et son rythme. Le jeu est traduit en français grâce à des sous-titre mais la voix off est tellement calme et agréable qu’on comprend facilement même sans lire les sous-titres. Elle donne un effet compte pour enfant très sympa au jeu.

La bande-son est également tranquille accentuant l’ambiance douce du jeu, se faisant oublier par moment pour laisser place à la voix-off.

Bref ce jeu est un cocon de douceur qui redonne de l’espoir même si parfois il est un peu dur dans les sujets qu’il aborde. Les titres de chaque énigme sont une part importante du jeu, je vous invite à bien les lire car il donne du sens à l’énigme que vous allez devoir résoudre. Un beau travail de mise en énigme d’une émotion.

Yunicia adore !

Conclusion

The Last Campfire est un petit jeu tout doux avec une belle histoire autour de l’espoir. Il propose une aventure toute mignonne dans un décor soigné, agrémenté d’énigmes. Le scénario est intriguant poussant le joueur à se poser des questions tout au long de son périple.

J’ai bien aimé suivre Ember, cette petite Braise toute gentille, dans cette aventure qui a su m’intriguer et me donner envie de continuer l’histoire. J’ai beaucoup apprécié la difficulté des énigmes parfaitement adapté avec l’ambiance du jeu. Elles sont plutôt simples mais forment un petit jeu détente agréable. J’ai fini le jeu en 7 ou 8h et honnêtement j’aurais bien joué une ou deux heures de plus.

Le jeu coûte 14,99€ sur l’eShop et vaut vraiment le coup ! J’ai passé un excellent moment et, du coup, je vous le conseille.