Pokemon Epée et Bouclier

  • Catégories : RPG
  • Editeurs : Nintendo
  • Développeurs : GAME FREAK
  • Nb joueurs : 1-8
  • Consoles : Nintendo Switch
  • Langues : Allemand, Anglais, Espagnol, Français, Italien, Japonais, Coréen, Chinois
  • Date sortie : 15/11/2019

Entre moi et Pokemon, c’est une histoire d’amour qui dure depuis plus de 20 ans ! Et oui, c’est avec la licence Pokemon que j’ai véritablement plongé dans les RPG et dans les jeux vidéo en général. Du coup, je suis présente à chacune des sorties d’une nouvelle version.

Pokemon Épée et Bouclier est la première version de la licence partie RPG à sortir sur Switch. Je ne compte pas Pokemon Let’s Go Pikachu et Evoli qui étaient plus un spin off pour moi qu’un réel RPG.

Bref, en 3 semaines j’ai passé 168 heures sur le jeu. Je suis en arrêt maladie suite à un petit souci de santé et j’avoue que le jeu est tombé à pic pour m’occuper. Bref, passons au test à proprement parler.

C’est la première fois que j’ai vu autant de critiques sur Internet pour un jeu qui n’était pas encore sorti. Honnêtement, je trouve ça dommage de pouvoir faire autant de critiques fondées sur des suppositions ou des attentes. Mais bon, c’est comme ça ! Personnellement, j’ai ignoré tout ça pour me plonger dans l’aventure… aventure que j’ai adoré ! 

Comme à chaque fois, quand je me lance dans un nouveau jeu vidéo Pokemon, mon aventure se déroule en cinq étapes : découverte, appropriation du gameplay, adaptation de mon style de jeu, l’histoire et enfin l’aventure après le jeu.

La phase de découverte

Pour cette version ma phase de découverte a duré 2 ou 3 heures. Elle correspond à l’aventure jusqu’à mon arrivée dans les terres sauvages. Pendant ces quelques heures de jeu, j’ai pu apprécier les graphismes de cette nouvelle région que j’ai adorés. Je crois que c’est la première fois qu’on voit autant de détails à l’horizon : la ville voisine, la maison du professeur… Ces détails apparaissent lors de votre trajet sur les différentes routes mais aussi lors de vos combats Pokémon. C’est super sympa ! J’ai aussi trouvé mon personnage mignon et avec des animations plus fluides, surtout pour les déplacements qui sont moins robotique que dans Soleil et Lune.

Les combats Pokemons bénéficient eux aussi de cette perspective de décor et d’animations un peu plus travaillées : au niveau des dresseurs et au niveau de certaines attaques. Le passage de deux écrans à un seul se fait en complète transparence avec des menus intuitifs et notamment en combat.

Les graphismes restent dans la lignée des versions Pokemons sur 3DS. Ils sont plus fins et fluides et se rapprochent ainsi de ceux de la série d’animation.

On aperçoit une partie des Pokemons dans les hautes herbes comme dans Let’s Go. C’est sympa et ça rends le jeu plus réaliste. J’apprécie également la part de mystère qui a été conservée avec les Pokemons qui restent cachés dans chaque zone. Je suis également heureuse de retrouver un système de capture standard : affaiblissement du Pokemon en combat puis capture standard avec lancer de Pokeball et non comme dans Let’s Go.

Venons-en au dernier point de cette phase de découverte, la musique. La bande-son est travaillée et mélange les styles : plutôt dance et motivante pour les combats d’arène ou tranquille lors de balades dans les « Terres Sauvages ». J’ai apprécié chacune d’elle surtout celle des combats contre les champions d’arène qui crée une véritable ambiance de challenge. Il n’y a que la musique de fin de raid qui m’a un peu soulée. Elle est répétitive et j’ai du, peut-être, faire un peu trop de raids.

Enfin bref, une phase de découverte super agréable et dépaysante qui m’a emmené au cœur de l’Angleterre…euh de Galar.

Phase 2 : l’appropriation du gameplay

Cette partie consiste pour moi à prendre en main toutes les nouveautés et les outils que le jeu met à notre disposition pour ensuite voir dans quelle direction je vais pour apprécier au mieux le jeu.

Commençons par les menus, ils sont vraiment faciles à prendre en main. Une chose qui m’a surprise est le nombre d’options de réglage. C’est une broutille, mais c’est vraiment pas mal de pouvoir modifier autant de choses. J’en ai d’ailleurs profité pour enlever la sauvegarde automatique. Je n’en ai jamais eu besoin sur Pokemon. Fin de la petite anecdote, revenons à nos Moumoutons !

Niveau des fonctionnalités, le multi-exp est présent et activé par défaut, pas moyen de le supprimer. C’est une fonction que je trouve cool car elle m’a permis de monter plusieurs équipes de Pokemons différents et d’en faire évoluer d’autres pour remplir mon Pokedex.

Autre fonction sympa, le raccourci lors des combats permettant de choisir et de lancer une pokeball sans avoir besoin de repasser par le menu du sac. C’est extrêmement pratique et améliore la dynamique du jeu. Surtout quand on est une addicte des captures Pokemons ! Un vrai gain de temps !

De même, nous pouvons accéder au stockage des Pokemons depuis quasiment partout. Cette option permet d’optimiser son équipe à chaque instant. La contrepartie c’est que ça a foutu un bordel monstre dans mes boites. En fait, la dernière boite utilisée devient le réceptacle pour les nouveaux Pokemons capturés. Du coup, dès que vous choisissez un Pokemon pour un raid, par exemple, la boite dans laquelle il se trouvait (ou la suivante si celle-ci est pleine) devient votre boite par défaut. Il va vraiment falloir que je prenne le temps de les ranger ^^’

Le plus gros changement reste ma découverte des Terres Sauvage et des raids. J’ai été complètement perdue en y arrivant. La zone semble « immense » comparée aux routes dont on a l’habitude. Je n’ai pas eu de chance dans mon cas car je suis arrivée dans la zone lors d’un orage… résultat, je ne voyais pas à 10 mètres… comme en vrai. Et là c’est le drame ! Je ne sais pas quoi faire : à droite, à gauche, tout droit… Trop contente, mais vraiment trop de choix. J’avais surtout peur de rater un élément ou un Pokemon… C’est surement pour cette raison que j’y ai planté ma tente pendant un bon paquet d’heure. A tel point que je connais la zone par cœur. J’ai tout exploré à fond : zone après zone et par toutes les météos possibles pour tous les capturés !

« Attraper les tous ! Attraper les touuuuouuus !… Pokemon »

J’ai également participé à plein plein de raids pour me capturer une collection de Pokemons Dynamax. En fait, les Terres Sauvages sont devenues ma zone de pex, de reproduction (y a une pension Pokemon cachée) mais aussi, de combat Pokemon en coop avec des amis durant les raids ! J’ai adoré faire équipe avec mes amis, c’est une autre façon de jouer en multi que les combats Pokemons. Je préfère la coop au PVP. Grâce à discord, on pouvait papoter en même temps ou élaborer des stratégies et ça a rendu les raids bien plus sympas.

Je cherche ce que je pourrais ajouter de plus dans les grosses nouveautés qui ont influencé ma façon de jouer, mais je ne vois pas trop. Je pense que j’ai fait le tour. Du coup, place au chapitre suivant.

Phase 3 : l’adaptation de mon style de jeu

Alors après 20 ans de jeu Pokemon, je commence à bien connaitre le système. Du coup, j’ai décidé de modifier un peu mon style de jeu, histoire de le rendre non pas plus dur, mais de lui donner un autre intérêt. Il y a, a ma connaissance, deux options : le Nuzlock ou se lancer dans la conception d’une équipe stratégique. Le Nuzlock est une façon de jouer dans laquelle le joueur se fixe des règles supplémentaires pour complexifier sa progression. Personnellement, c’est une option que je n’ai pas retenue, car la règle la plus connue consiste à ne capturer qu’un seul Pokemon par zone… pour moi c’est tout simplement impossible, je suis une collectionneuse dans l’âme. Du coup, j’ai choisi l’autre option, la création d’équipes stratégiques. 

J’ai donc essayé d’appliquer les bases de la conception de Pokemon stratégique. J’ai encore beaucoup de choses à apprendre mais ça m’a donné une idée. Vu que j’ai trouvé la stratégie Pokemon méga intéressante, je me suis dit que j’allais vous proposer des petits guides au fur et à mesure de mon apprentissage. Pour partager des astuces ou des infos que j’aurai découvertes et appliquées.

Comme vous l’aurez compris, j’ai donc fait un peu d’élevage stratégique en parallèle de l’histoire principale, mais aussi de la chasse aux Pokemons. Pourquoi avoir également chassé les Pokemons ? Par plaisir dans un premier temps, j’adore remplir mon Pokedex et la deuxième pour avoir le choix dans les Pokemons pour créer mes équipes stratégiques. J’ai également découvert que les raids pouvaient demander une stratégie particulière différente de celle utilisée dans les combats entre joueur ou ceux de la tour de combats.

Phase 4 : faire l’histoire dans Épée et Bouclier

Comme dans les RPG, l’histoire est le fil conducteur du jeu, celui qui permet d’avancer. Alors je ne vais pas vous détailler l’histoire, mais je l’ai appréciée. J’ai trouvé qu’il y avait un effort sur le caractère et la place de chaque personnage dans l’histoire. Chaque champion d’arène a sa propre raison d’être, ils n’ont pas simplement été posés là comme dans les premières versions. Votre rival, Nabil, est un moins chiant (bien que survolté) que les rivaux précédents et il est même arrivé à me surprendre lors d’un combat.

Après, l’histoire reste vraiment basique en elle-même. J’aurais aimé avoir une double lecture comme dans les Disneys par exemple. Le côté sympa et intéressant de l’histoire vient vraiment des personnages et elle le devient après le 4ème badge d’arène. On voit alors se créer différentes interactions entre les personnages principaux. C’est une partie que j’ai appréciée.

En revanche, ce qui m’a gêné lorsque j’ai joué c’est le blocage du niveau de capture des Pokemons sauvage en fonction du nombre de badges. Je comprends sa nécessité, mais j’aurais préféré pouvoir capturer tous les Pokemons que je voyais quitte à ce que leur niveau soit lui bloqué par le badge et non l’inverse… Ce n’est pas très clair… je m’explique :

En gros avec 2 badges vous pouvez capturer des Pokemon dont leur niveau max est 30. Du coup si vous attaquez un Pokemon de niveau 31 même si vous l’affaiblissez, vous ne pourrez pas lancer de Pokeball… C’est frustration !!!!

Mais à part ce petit point, je me suis bien amusé dans l’histoire qui comporte quelques rebondissements intéressants.

Phase finale : après l’histoire

Je vous parle ici de finir complètement l’histoire même l’ « after game », c’est-à-dire le passage d’après la ligue.

Lorsque vous aurez fini l’histoire principale, il nous reste quelques missions :

  • vérifier que vous avez récupéré tous les items du jeu,
  • compléter votre Pokedex et
  • construire vos équipes stratégiques pour la tour de combat.

J’en suis exactement à ce moment-là. J’ai capturé tous les Pokemons, récupéré plein d’items en parlant à tout le monde. Maintenant je construis petit à petit mon équipe stratégique pour voler à l’assaut de la tour de combat. Je veux le faire comme il faut du coup j’ai besoin d’argent et/ou de patience pour entrainer correctement mes Pokemons et tester mes stratégies.

Voilà voilà ! Donc le jeu est loin d’être terminé pour moi et j’avoue que je me suis déjà bien amusée et que je m’amuse toujours autant.

Conclusion

Franchement, le jeu est sympa. L’histoire est simple, mais les personnages sont bien développés. J’adore faire des raids avec mes amis en utilisant discord pour le vocal et essayer de capture des Pokemons en forme Gygamax. De plus, les raids sont un excellent moyen de tester des stratégies à plusieurs.

J’ai adoré la liberté des Terres Sauvages et la diversité des Pokemon que l’on y trouve. Les raids m’ont permis de partager des moments sympas avec des amis et d’attrapé de beaux Pokemons. Les nouveaux items tels que les arômes ou ceux que j’ai découverts comme le nœud destin vont me permettre de me lancer tranquillement en stratégie Pokemon.

Donc pour résumer, j’adore ce jeu ! C’est un mix entre nouveautés, nostalgie et les bases de la série que j’ai particulièrement appréciée. Pour moi ses deux versions annoncent un beau projet pour les futures versions. J’ai hâte de voir à quoi elles vont ressembler. En attendant, je repars travailler ma stratégie. Je vous laisse avec Altris et Zephon qui sont les deux amis avec lesquels j’ai le plus partager cette aventure pour qu’ils vous donnent eux aussi leurs avis.

Des bizous.

Avis d’amis

Avis d’Altris, El Captain Altris : blog elcaptain :

Ce nouvel opus de Pokemon est pour moi un bon début pour la console Nintendo Switch. Nous avons le droit à de nouvelles mécaniques de jeu et surtout des personnages un peu plus travaillés. En effet, nous n’avons plus forcément un rival qui veux juste être le plus fort sans prendre soin de ses Pokemon.

Concernant la difficulté, je pense que le jeu possède un certain niveau pour les enfants, mais pour moi adulte, qui ai grandi avec ce jeu, je le trouve un poil facile.

Bref, ce Pokemon est une bonne surprise et je reste persuadé que de futures mises à jour, ou opus, vont encore nous surprendre dans les prochains temps.

 

Avis de Korwentenn alias Zephon :

Avant de donner mon avis, je tiens à préciser un point que je trouve important : je me suis à aucun moment renseigné sur le jeu avant sa sortie et même pendant la première fois que j’ai fait l’histoire à travers un « Blindlock ». J’avais aussi demandé à mes amis de ne rien me dire et j’ai esquiver les « spoils » sur le web.

Personnellement j’ai vraiment bien apprécié le jeu sous beaucoup de ses angles :

  • Les graphismes sont magnifiques dans son ensemble (je sais que les troncs d’arbres des Terres Sauvages ne sont pas de bonne qualité mais c’est négligeable si on veut une bonne fluidité).
  • Je trouve que les musiques sont belles et vous mettent bien dans l’ambiance.
  • La partie des Terres Sauvages est une bonne innovation (certes ce n’est pas « l’open world » que beaucoup attendent, mais il s’agit d’un premier pas)
  • L’histoire est bien tournée.

Cependant, il n’est pas parfait :

  • Le manque de « Voice acting » se ressent particulièrement dans cette version surtout avec un des champion (on va éviter les spoils =p)
  • Un système d’échange et de combat avec un mot de passe à seulement 4 chiffres (il est courant qu’on se retrouve avec une autre personne que celle avec qui on souhaite faire un échange ou un combat). Un mot de passe à 6 chiffres aurait pu régler le souci.

Bref un bon jeu à mon avis.

 

N’hésitez pas vous aussi à me donner votre avis que vous aillez aimé ou non le jeu. En tous les cas passez de bonnes fêtes de fin d’année.

Des bizou.