Fuser

  • Catégories : Lifestyle, Musique, Fête
  • Editeurs : NCSOFT
  • Développeurs : Harmonix Music Systems
  • Nb joueurs : 1 – 12
  • Consoles : Nintendo Switch
  • Langues : Allemand, Anglais, Espagnol, Français, Italien, Portugais
  • Date sortie : 10/10/2020

Fuser est le nouveau jeu de musique du studio Harmonix, les créateurs de Rock Band et de Dance Central. Alors que Rock Band vous proposait de jouer des morceaux existants et que Dance Central de reproduire des chorégraphies de clips musicaux, Fuser vous propose une toute nouvelle expérience de jeu : créez vos propres morceaux de musique en mixant des titres existants.

C’est un jeu très particulier par son gameplay unique et bien pensé. Du coup, je vous propose de découvrir ce nouveau jeu en 2 étapes : tout d’abord une description de celui-ci et de ses mécaniques de jeu puis, après mon ressenti sur celui-ci. Allez, on est parti !

Fuser un gameplay qui déchire !

Fuser vous propose donc une immersion dans le monde du mixage, celui des DJ ! Après une belle intro très colorée montrant un public en folie, le menu du jeu apparaît vous proposant de créer votre avatar.

Une personnalisation poussée

Les graphismes sur Switch sont assez sympas sans pour autant être exceptionnel, mais ce n’est pas la partie la plus importante du jeu. En revanche, Fuser propose une grande diversité de contenu graphique pour personnaliser aussi bien votre avatar que la scène sur laquelle vous allez jouer.

Vous aurez accès à un nombre suffisant de caractéristiques pour vous créer un bel avatar qui vous ressemble ou non : homme ou femme, taille, carrure, forme du visage, coupes de cheveux…

Vous pourrez bien sûr choisir la couleur de peau, de cheveux, ou des yeux. Une fois satisfait de la silhouette de votre avatar place à son style vestimentaire : fringues, bijoux, accessoires, maquillage, tattoo et même choisir son attitude.

La personnalisation est vraiment très sympa et vous pouvez même créer plusieurs styles différents pour coller au genre de musique que vous allez mixer. La personnalisation de la scène et des effets viendra un peu plus tard dans le jeu, mais elle est aussi assez complète proposant de choisir le décor, la couleur de l’éclairage, le style des animations sur les écrans disposés sur la scène…

Comme je vous l’ai dit, ce n’est pas le cœur du jeu, même si c’est classe de pouvoir tout personnaliser. Passons donc au gameplay le véritable enjeu de ce titre.

Plusieurs modes de jeu pour un gameplay complet

Le menu du jeu vous propose divers modes afin de permettre une utilisation optimale de votre talent de DJ :

  • Campagne : ce mode vous permettra de découvrir toutes les possibilités du jeu et de gagner des points pour débloquer du contenu. Il correspond au mode histoire.
  • Freestyle : c’est le mode complètement libre qui vous permet de créer vos propres morceaux sans contrainte de public ou de manager.
  • Freestyle coopératif : pour mixer avec d’autres joueurs ou pour assister au concert d’autres joueurs (possibilité de jouer uniquement avec des amis).
  • Battle : un versus de mixage en ligne avec des matchs de classement internationaux et avec à la clé des récompenses exclusives.
  • Social : ce mode vous permet de participer à un événement par semaine qui propose de créer des mix selon des thématiques précises.
  • Personnalisation : ce menu permet d’accéder à la personnalisation de l’avatar, de son bac de disques, mais aussi aux scènes et aux effets que vous souhaitez appliquer pendant vos spectacles.
  • Boutique : vous permet d’accéder l’eShop pour acheter du contenu supplémentaire.

Un ensemble de modes de jeux qui satisferont tous types de joueurs, que ce soit pour mettre vos compétences de DJ en avant ou simplement pour mixer dans votre coin et vous faire plaisir.

Après la personnalisation, place au mix !

Le mode Campagne vous permet de vous familiariser en douceur avec toutes les options de message à votre disposition. Il est très bien pensé pour que dès la première partie vous puissiez créer un bon son, puis petit à petit, vous améliorer en appréhendant toutes les techniques de mixage. Ainsi vous créez des mix de plus en plus travaillés.

Concrètement, chaque morceau de musique est représenté par sa pochette et est divisé en 4 pistes : le rythme avec la batterie en bleu, 2 pistes d’accompagnement ou de mélodie (guitare, clavier, violon…) en violet et rouge puis enfin la piste de voix (chant) en jaune. Le code couleur est très important !

Devant votre personnage, 4 platines disques : la première permet de recevoir un disque bleu c’est-à-dire un disque de rythmique, la deuxième, violette, permet de recevoir une mélodie et la troisième, rouge, une mélodie également. Enfin la quatrième, jaune, permet de recevoir le chant.

La première étape que vous devrez accomplir et de mélanger 4 disques différents : un de rythme en bleu avec la touche Y, deux mélodies, violette et rouge, avec les touches B et Y, et enfin un chant, jaune, avec la touche A. C’est extrêmement simple et très intuitif ! Vous changez de disque quand vous voulez et hop le tour est joué !

Mais petit à petit, les choses deviennent de plus en plus complexes et vous devrez respecter les « temps forts » pour changer de disque au bon moment pour satisfaire le public ainsi que veillez à répondre à leur demande. Pour visualiser les « temps forts », une barre située au-dessus de votre platine modélise les mesures sous la forme de segments divisés en 4 (cette barre ressemble à une règle) : le quatrième segment étant le « temps fort » idéal pour changer un de vos disques. Cette barre graduée vous indiquera le meilleur moment pour faire une action et surtout sur quel disque agir grâce à un astucieux système de pastilles de couleurs. Pour vous faciliter la vie, un échantillon de cette barre sera disponible en mini indication et en temps réel sous chacune des pochettes de disques que vous aurez sélectionnés. C’est vraiment super bien fait !

Puis, plus tard, vous pourrez choisir de ne pas respecter les couleurs de votre platine pour passer plusieurs disques de rythmique en même temps… Par exemple, vous pourrez ne mettre que des disques bleus et donc n’avoir que des percussions. Vous pourrez aussi éjecter un disque pour ne mixer qu’avec 3 disques ou moins. De rendre un ou plusieurs disques muets ou bien de faire une boucle sur l’un d’eux…

Une multitude de possibilités s’offrent à vous. Enfin vous pourrez agir sur la totalité de votre mix en lui appliquant des effets sur la vitesse de lecture de celui-ci : accélérations, ralentissements, progressifs ou directs…

Le gameplay est vraiment super complet et chaque nouveauté est très bien expliquée durant le mode campagne grâce à un système de coaching. Petit à petit vous apprendrez les bases du mixage et vous serez vite capable de faire des mix de qualité.

Pour profiter pleinement du jeu, le mode Campagne est primordial, car il vous permet de découvrir toutes les possibilités et de vous rapporter des points pour acheter de nouveaux disques ou items de personnalisation. Votre personnage gagnera aussi des niveaux qui vous permettront d’accéder à du contenu verrouillé. Chaque niveau de la Campagne terminée vous donnera également accès à une nouvelle scène.

Cependant, pour les plus pressés, le mode freestyle est disponible dès le début et vous donne accès à toutes les fonctionnalités de mixage. À vous de voir si vous préférez aborder le jeu en mode autodidacte ou pas-à-pas.

Et au niveau du contenu ça donne quoi ?

La playlist de titres disponibles est assez impressionnante ! Le jeu de base inclut plus de 80 titres allant du Rap en passant par du RNB, de la dance, du Pop Rock… à du Country. Il y en a pour tous les goûts !

De plus, certains titres seront disponibles à l’achat sur l’eShop où déjà inclut dans la version VIP portant le nombre de morceaux aux environs d’une centaine ! Vous pourrez également enrichir votre bac de disques avec vos propres mixes que vous aurez au préalable enregistré.

Concernant les tenues des persos, leur nombre est largement suffisant pour créer un avatar qui vous plaira. D’autres tenues sont également déblocables au fur et à mesure de vos exploits en mode Campagne, Battle ou Social.

En bref, de quoi satisfaire un vaste public !

Yunicia adore !

Passons maintenant à ma petite expérience en tant que DJ

Honnêtement, je me suis éclatée à tester Fuser ! Le mode Campagne permet de découvrir chaque fonctionnalité tranquillement et donc de prendre le jeu en main super simplement. Vos premiers mix ont de belles sonorités même si vous débutez, ce qui évite toute frustration.

Pour les plus jeunes, le mode sans échec leur permettra de faire comme les grands, mais si vous l’activé et que vous mixez mal, votre coach ne vous guidera plus et vous pourrez vite trouver la partie fade et ennuyeuse. Donc je vous conseille de jouer normalement… Perdre fait partie du jeu et de l’apprentissage pour devenir le meilleur DJ de la Switch !

J’ai trouvé les missions dans lesquelles je devais mixer principalement des titres RAP et RNB assez difficile. Mais c’est simplement parce que ce ne sont pas mes genres de musiques de prédilection. Après tout chacun son style, moi je suis plus Pop-Rock ! En vrai, toutes les missions sont bien calibrées niveau difficulté et si on souhaite améliorer son score qui est noté sur 5 étoiles, il suffit de jouer encore et encore pour bien connaître tous les disques comme un vrai DJ et d’acquérir des automatismes. Donc de s’entraîner !

J’ai adoré le mode freestyle ! En gros, je me suis vu animer une soirée entre potes juste avec ma console. J’ai choisi des titres qui me plaisaient puis j’ai bidouillé…et magie, ça donnait des trucs pas mal (mon copain était impressionné). Je dois être une DJ dans l’âme !

Plus sérieusement, je vais me faire une playlist sur Deezer pour mieux connaître les musiques afin de mieux les mixer entre elles et je suis sûr de faire de belles créations.

Je n’ai pas encore terminé toutes les missions du mode Campagne, mais j’adore vraiment le gameplay et les possibilités qu’offre Fuser. J’ai déjà vu quelques titres sur l’eShop que je pense rajouter à mon bac de disques… Vous l’aurez compris, je suis sous le charme du jeu, bien que je n’accroche pas trop à l’ambiance festive du titre. Je dois être le style de DJ à mixer dans sa cave en solo à l’abri de tous les regards.

Yunicia adore !

En conclusion, Fuser est vraiment très sympa. Il propose d’aborder l’univers musical autrement que dans un simple jeu de rythme mettant en avant le côté créatif des joueurs. L’ensemble des modes proposés permettra à chaque joueur, quel que soit son style, de s’amuser : DJ discret mixant pour lui et ses proches ou DJ international partageant ses mix avec la communauté lors de battles, de spectacle ou simplement de concours.

Le gameplay est méga réussi permettant une multitude de mix différents et via un catalogue assez impressionnant de titres. J’ai moins aimé l’ambiance, mais elle colle parfaitement à l’univers de Fuser.

En bref, si vous aimez la musique et si vous voulez vous essayer au mixage, foncez sur Fuser qui propose un vaste contenu avec un gameplay aux petits oignons et super original.